Historique

• 1931 : création de l’A.S.B.L “l’orphelinat rationaliste du Hainaut” qui deviendra ultérieurement “Le Gai Logis, foyer rationaliste pour enfants et adolescents”. En juillet, acquisition du château “Belle Tête” à Ecaussinnes, avec pour objectif l’hébergement d’enfants issus de tous milieux. La propriété sera aménagée par des bénévoles et des orphelins y seront accueillis ; de même, pendant la seconde guerre mondiale, des enfants juifs y seront cachés.

• 1967 : la notion d’orphelinat disparaît au profit de la notion de foyer accueillant des enfants placés par les juges de la jeunesse et les C.P.A.S de l’époque.

C’est l’influence de la Loi de 1965 sur la protection de la jeunesse.

•1971 : Construction d’une annexe au château existant permet à l’institution d’accueillir 54 enfants.

• 1975 : le siège social de l’institution se trouvant à Charleroi est fixé à Ecaussinnes.

• 1990 : Construction d’un nouveau bâtiment qui abrite des enfants de 0 à 12 ans.

• 1991 : le Décret de l’aide à la jeunesse entraîne un changement radical dans l’approche de l’aide et du placement : on cesse de protéger, on aide…

• 1996 : changement de direction qui entraîne une nouvelle dynamique au sein de l’institution (supervisions et travail en réseau).

• 1997 : construction d’une nouvelle aile au bâtiment avec chambres individuelles.

• 1999 : la réforme votée en mars 1999 et qui assure la traduction du Décret de 1991 implique une restructuration du service qui entraînera la demande d’agrément d’un S.A.A.E (soit le service d’accueil et d’aide educative, c’est à dire l’hébergement) et d’un S.A.I.E (soit le service d’aide et d’intervention-“La Séquence”, c’est à dire le service extra muros de travail sur le terrain).

• 2003 : agrément comme S.A.A.E et S.A.I.E